Mercredi 18 Octobre 2017
  Login   Mot de passe    
11:27 (Paris. GMT+02:00)
Naviguez !   Accueil   Expos Ventes   Galeries   Musées   Artistes   Enchères   Contact   Inscription   Aide  
Visualisez !   Achat   Vente   Dépêche   Agenda   Annonce Art   Emploi   Littérature   Flux RSS   Régie Pub  
Ajoutez !   Une Galerie   Un Musée   Un Artiste / Une Oeuvre   Une Annonce   Info RSS   Un Lien  

Marquet, Albert (1875 - 1947)


Proposer une Oeuvre   de ce peintre

Albert Marquet (ou Pierre-Albert Marquet) est un peintre français né à Bordeaux, le 27 mars 1875, décédé à Paris le 14 juin 1947 et inhumé à La Frette-sur-Seine.

Marquet ne s'est jamais laissé enfermer dans aucun mouvement.

Il fut un maître du paysage au regard sensible. Ami de Matisse et de Derain, il a conservé, de sa période fauve, le sens de la couleur et de la lumière. Il a peint Paris et ses environs, les ponts de la Seine, les rues illuminées la nuit, Paris sous la neige ou sous un soleil de plomb. Il fait partie de la génération du post-impressionnisme qui, au début du XXe siècle, invente des nouvelles. C'est ainsi qu'il participe en 1905 à l'exposition des "Fauves" qui fait scandale par une vision brutale des formes et des couleurs. Il abandonne plus tard cette manière pour la recherche d'une harmonie tonale. Un de ses sujets favoris est la représentation de la Seine et des quais, tout comme les ports d'Afrique du Nord (Alger, Bougie, Oran, Tunis, La Goulette).

Les dessins d'Albert Marquet, à l'encre de chine, comme par exemple ses personnages de la rue parisienne, tels que présentés au musée Malraux du Havre, méritent également l'attention.

Il est surtout célèbre comme paysagiste, et à partir de 1919 il voyage beaucoup, notamment en Tunisie et Algérie, en compagnie de Jean Launois et Etienne Bouchaud. Dans les intervalles de ses voyages, il fréquente les berges de la Seine pour lesquelles il conçoit une sorte de prédilection. De 1919 à 1939 il séjournera, entre autres, à Poissy, Triel et Méricourt et y peindra des paysages de la Seine.

Au début de de 1939 il s'établit à la La Frette-sur-Seine. C'est là qu'il peindra sa femme en train de coudre (Intérieur à la Frette) et son ami Desnoyer en train de peindre (l'Atelier de la Frette).

Un extrait des souvenirs de son épouse Marcelle Marquet qui évoque les moments de bonheur paisible passés par le peintre dans leur maison de La Frette : C'est peut être dans cette modeste maison de la Frette qu'Albert se sentait le plus chez lui. Son atelier bien isolé dans le grenier dominait une boucle de la Seine, son fleuve. (...) Albert s'y sentait à l'aise et comme à l'abri. Desnoyer travaillait dans son coin d'atelier, il ne se gênaient ni l'un ni l'autre.).

Désireux de fuir l'invasion allemande, il se réfugie en Algérie, où il va vivre jusqu'à la fin de la guerre. En 1945, il regagne Paris, et La Frette-sur-Seine, où son corps repose, dans le cimetière communal.
©http://www.musee-ceret.com/mam/artiste.php?artiste=507  http://fr.wikipedia.org/wiki/Albert_Marquet


Liste des musées dans lesquels vous pouvez admirer des oeuvres de Albert MARQUET






Contactez-nous  |  Annoncez sur IMEDIART  |  Vos commentaires - copyrights  |  Votre galerie  |  Votre compte 
Acheter  |  Vendre  |  Agenda  |  Les musées  |  Les liens  |  IMEDIART.COM recrute  |  Plan du site  | Conditions d'utilisation

Tous droits reservés © 1998-2017 IMEDIART - P.E.O / Déclaration C.N.I.L #1300296v0
IMEDIART v 2.10.1 est une réalisation GROUPE EXTERNET

Il est possible que l'image soit réduite et protégée par les droits d'auteur. Dans ce cas, merci de nous informer.
En naviguant sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies permettant la personnalisation des contenus.
Domaine public: Certaines images sont dans le domaine public car leur copyright a expiré. Ceci est valable aux États-Unis d'Amérique,au
Canada, dans l'Union Européenne et dans les pays où le copyright a une durée de vie de 70 ans ou moins après la mort de l'auteur.